Kamlaurene et Ardif : l’art urbain fait sa rentrée à Paris

Kiffe Ta Culture! reprend du service et vous propose de revenir sur les deux meilleures expositions d'art urbain de ce mois de septembre à Paris. Kamlaurene et Ardif, chacun dans leur style, ont proposé des oeuvres nouvelles, surprenantes, différentes et complémentaires de leur travail dans la rue. Si vous les avez ratées, voici une rapide session de rattrapage.  

D*Face et Noty Aroz : faire poper l’art urbain

Dans le 13e arrondissement, les galeries d’art urbain foisonnent. En ce moment, le Lavomatik et la galerie Itinerrance se distinguent avec deux expositions dédiées à l’univers de la pop culture : FORNEVER de D*Face pour Itinerrance, et un solo show de Noty Aroz au Lavo. Visibles pour quelques jours encore, ces expositions se font écho par leurs nombreuses références à l’univers des comics : D*Face s’inspire de leur esthétique et Noty Aroz y puisent des idées pour développer leur Mythologeny. Compte rendu de la visite de ces deux expositions, riches en détails intrigants.

« SOLEIL D’HIVER » DE DON MATEO : RÉCHAUFFER LA VILLE

     Le 19 janvier dernier avait lieu le vernissage de la nouvelle exposition de Don Mateo. L’artiste pochoiriste lyonnais occupe depuis les murs du Lavomatik avec un solo show intitulé « Soleil d’hiver ». « Soleil d’hiver », c’est des portraits, du bois, du carton, des toiles, une fresque, un orgasme, des dessins d’enfant et des feuilles d’or disséminées avec astuce sur toutes les oeuvres. Une expo qu’on a franchement kiffé.

Le Lavo//matik Arts Urbains : lieu de vente et de création (2)

Lors de mon entretien avec Benoit Maitre, le Lavomatik exposait l'artiste Lou Hopop. L'occasion de parler un peu de son travail, de celui des autres artistes, déjà exposés ou à venir, et de comprendre ce que c'est qu'être rock'n'roll quand on fait du street art. Et Ben m'a également raconté ses rapports avec ses voisins, les galeries Itinerrance, Mathgoth, GCA et Art&Craft. 

Le Lavo//matik Arts Urbains : lieu de vente et de création (1)

Il y a une semaine, j'ai rencontré Benoit Maitre, fondateur du Lavomatik. Situé dans le 13e arrondissement, au coeur d'un quartier qui pullule d'autres galeries dédiées à l'art urbain et d'oeuvres vandales, Le Lavo, plus qu’une simple galerie, est un espace atypique, une librairie et un lieu d’expression dédié au street art, mais aussi à la musique. Dans cette première partie de mon échange avec Ben, il raconte la naissance et l'évolution du projet. 

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑