« Âpre Zone » d’Enric Sant, une rudesse toute baroque

Avec « Estratos 02, estratos » et « La gran siesta », l’intensité des couleurs vives surprend. De l’autre côté de la pièce, des sculptures monstrueuses se jouent de l’apesanteur. Un arc-en-ciel de petits bustes étire ses ombres sur les murs du sous-sol. À l’entrée, des croquis retracent la genèse des œuvres présentées. Des petits dessins mettent en scène des personnages lubriques.

Balade à Ortopark

Le 9 novembre dernier commençait l’exposition Ortopark / Retropolis, au cabinet d’amateur. Retro présente ici un travail sur le noir et blanc et les petits formats. Une moitié des toiles exposées est colorée des habituelles doubles nuances de bleus et d’oranges que Retro utilise énormément. Un choix qui intrigue.

« Atlantide » de Pantonio : agua e sonho

Le 22 septembre dernier s’est tenu, à la galerie Itinerrance, le vernissage du deuxième solo show de l’artiste portugais Pantonio en France. Retour sur une exposition d’une poésie déconcertante. « C’est sublime, il nous emmène dans un autre monde… » laisse échapper une femme devant Bombordo, la toile phare de l’exposition « Atlantide ». C’est en effet un spectacle saisissant qui s’offre aux yeux des spectateurs.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑